mardi 3 août 2010

oeuillet sylvatique

C'est une espèce assez commune dans les pelouses et les rocailles du Massif Central, sur des terrains granitiques et volcaniques. La tige glabre porte des fleurs molles et planes. Les fleurs de couleur vives (d'ailleurs le nombre de raté à cause de la surexposition est immense) montrent une couronne de points pourpres. Les pétales contigus sont très irrégulièrement dentés au sommet. Les écailles du calicule brusquement rétrécies en courtes pointes n'atteignent pas le milieu du calice qui est violacé et bien strié.